Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 akhen — driven by passions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 430
Points : 872
Date d'inscription : 23/11/2009

Identité du sorcier
Achats :
avatar
Luka Vargenson


MessageSujet: akhen — driven by passions   Dim 7 Oct - 20:25


 
Akhen Kennedy Selwyn

 
VOILA QUI JE SUIS DANS CE NOUVEAU MONDE

 

 
Laissez moi me présenter, je suis né(e) sous le nom de Akhen Kennedy, SELWYN, mais généralement, on me surnomme [Kenn'], je suis né(e) le 9 Aout 1960, j'ai donc 21 ans. Je suis originaire de Liverpool et je suis donc Anglaise, logique. Côté amour, je suis pansexuelle et célibataire, pourquoi? Je t'intéresse?
   Mon sang est pur, et l'on connait ma famille pour être entre autre à la base du registre des sangs purs, mon père Richard Selwyn est également un ambassadeur pour le compte du ministère de la magie, ce qui l'amène à voyager beaucoup, et à ne pas être souvent en Angleterre finalement, contrairement à moi. En ce qui concerne ma mère, mon père ne parle jamais d'elle, tout ce que tout le monde sait, est qu'il s'agit d'une sang-pur venue d'une vieille lignée Egyptienne, qui est morte en me mettant au monde.Ma baguette magique est en cerisier, elle fait 29 cm et elle est flexible, l'interieur est composé d'un cheveux de vélane qui viendrait visiblement de certains de mes ancêtres du coté de ma mère, nous avons un lien indéfinissable!
   En dehors de cela, je suis une demi vélane, et je dois avouer que je suis dans le camps desNeutre mes journées je ne les passe cependant pas à rien faire non, je suis attrapeuse pour l'équipe de quidditch des Faucons de Fallmouth, et pour l'équipe nationale depuis 1 an maintenant.
 

 
 
Les apparences sont trompeuses

 
Take me home to my heart.

 


Hum hum... Encore une petite tête blonde sous les pans de mes tissus! Parles moi un peu de toi et de ton caractère. Es-tu courageux comme un Gryffondor? Ambitieux comme un Serpentard? Erudit comme un Serdaigle où sociable comme un Poussoufle?

Elle se rappelle Akhen, elle se rappelle de matchs de quidditch dont elle sortait victorieuse – le plus souvent, elle refuse de se rappeler du reste des matchs, ils n’ont jamais existés – alors que son équipe la soulevait avec fierté. Elle se rappelle Akhen oui, de ces moments de bonheur et de liesse à la tour Serdaigle où surveillant que son équipe n’abuse pas vraiment d’alcool, elle jouait le jeu de la fille parfaite. Longs cheveux noirs, typée orientale, elle se revoit jouant avec le vif d’or qu’elle faisait sautiller dans sa main. Elle se rappelle oui, ce bonheur de ne pas être adulte et d’avoir l’impression d’avoir le monde à ses pieds.  C’est du passé maintenant, maintenant, mais elle a toujours cette impression la quand elle sort des stades de quidditch avec les autres Faucons, elle a cette sensation de baigner dans la liesse d’une victoire, qu’elle espère peut être porter sur ses épaules, mais elle sait, qu’ils en sont tous acteurs, et toujours elle les felicitera. — SPORTIVE, SYMPATHIQUE, AMICALE.  

Elle sait qu’elle est belle Akhen, qu’il y’a un charme naturel, qui est aussi magique, depuis qu’elle a apprit qu’elle était une vélane elle sait que tout est faux, qu’elle n’est qu’un imposteur dans cette putain de vie. Ça ne l’empeche pas d’être séductrice. Et bien sur qu’elle en joue de ce charme qui est le sien, qu’il soit magique ou naturel, et bien sur qu’elle s’en sert comme d’une armure, comme d’un talent secret, c’est toujours bien pratique ? — VELANE, AGREABLE, ABORDABLE.

Il s’est passé quelque chose il y’a quelques années, elle s’est renfermée un peu, elle est comme un animal blessé depuis, comme un de ces fauves qui se défendent trop vivement, sur un sarcasme ou quelques paroles acerbes. Elle a changé sa façon de voir les choses aussi. C’est carpe diem, jour après jour, et sans peur du lendemain, elle vit sa vie comme elle l’entend. Dans les limites des stocks disponibles.   — DESINVOLTE, INCONSCIENTE, LUNATIQUE.

Elle ne s’attache pas vraiment aux gens Akhen, pas dans un sens romantique en tout cas. Elle prend mais elle donne rarement. Elle joue mais elle va rarement au bout de ses jeux. Au fond, elle est peut être un peu trop sensible, au fond elle a peut être juste peur de s’attacher et de se faire blesser encore. Parce qu’elle n’a même pas connu l’amour d’une mère au fond, et qu’elle sait que les gens sont passagers, que tout le monde meurt un jour. Pourquoi se fatiguer à tomber amoureux quand on peut juste s’envoyer en l’air, profiter de la vie. — FLIRT, FRAGILE, INSTABLE.

Elle sait ce qu’elle veut. Et quand elle le sait, elle se fiche un peu de piétiner des inutiles pour l’avoir.  Ça ne l’empêche pas d’avoir un coté protecteur avec ces gens – rares – qu’elle laisse rentrer dans son vrai cercle d’ami. Au contraire, pour les protéger, elle est prête à risquer bien plus que quelques coups. Et ça risque d’être pire peut être cette année. Tant pis. Elle se prendra des coups.    — IMPULSIVE, TEMERAIRE, PROTECTRICE

Elle est intelligente Selwyn, c’est une fille brillante, qui préférait les matières pratiques aux matières théoriques, durant les quelles elle s’ennuyait parfois. Ça ne l’empêchait pas d’être assidue. Avec une preference pour les potions, les sortilèges et la métamorphose lors de ses années Poudlard. Dotée d’une bonne capacité d’analyse, elle reflechit vite, et s’ennuie tout aussi rapidement du coup. Elle n’est pas vraiment rêveuse, consciente que la vie se joue sur Terre, et si elle a souvent de plutôt bonnes idées, elle est néanmoins trop fougueuse pour attendre qu’elles se réalisent.   — IMPATIENTE, INTELLIGENTE, PRAGMATIQUE.

Elle aime tout type d’arts, même si elle a une préférence pour l’art visuel, et la photographie qu’elle pratique. Elle aime ce qui est beau, ce qui rend bien à l’œil, et parfois au toucher. A son age elle a developpé un certain sens du gout. Et si elle se sent belle, elle s’aime souvent aussi.   — ARTISTE, AMATRICE D’ART, ŒUVRE ELLE MÊME.

Akhen, elle n’aime pas les lois injustes, elle n’aime pas les décisions arbitraires, elle n’aime pas que l’on juge la vie plus basse que ce qu’elle n’est, sous des pretextes absurdes.   Elle n’aime pas les gens  qui méprisent les autres, qui font du mal aux gens. Elle n’aime pas grand monde, et elle aime tout le monde à la fois. Elle aime les animaux surtout, aussi. Vivre tout simplement et puis en profiter.  Ou du moins essayer. — REVOLTEE, INSAISISABLE, JUSTICIERE.  


 
   En fait, je viens de me rendre compte que je m'en fiche complètement. Parlons d'un truc bien plus passionnant! Mais non... je ne vais pas te parler de tes amours, mais de ton Amortentia! Moi, c'est celle du parchemin neuf déroulé chaque année, de la poussière de mon étagère dans le bureau du directeur, et du parfum de McGonagall! Quoi? Tu te moques? Tu crois vraiment que le tien est meilleur que le mien?
   
Quand elle renifle de l’amortentia Akhen, ce qu’elle ressent c’est un mélange entre cette odeur d’herbe humide qui n’a pas encore été foulée par des pieds ou des pattes, comme au petit matin, ou après une pluie torrentielle sur un terrain verdoyant, lui rappelant ces moments où elle se retrouve seule avec la nature,  témoins de ses envies de liberté et d’évasion, de celle du bois verni de son balais principalement, lui rappelant ces matchs qui constituent une majeure partie de sa vie maintenant, symbole de ce pour quoi elle est douée, et pour quoi elle s’aime, ainsi que celle des fruits rouges qu’elle rajoute souvent à son thé glacé relaxant..

 
 
   Vraiment? C'est donc ça ton Amortentia? Il n'y avait vraiment pas de quoi se moquer! Maintenant, dis moi, quel est ton épouvantard, petit sorcier ? N'essaie même pas de me faire croire que tu n'as peur de rien où me mentir! Je suis sur ta tête et saurait la vérité!
   En réalité parler de son épouvantard l’obligerait à parler d’un moment de sa vie qu’elle ne voudrait pas revivre. Aussi forte soit elle, Akhen a developpé une peur panique des vampires depuis son entrevue avec un individu aux crocs acerés. Si elle en a gardé une cicatrice dans la nuque, elle en a également gardé une trace mentale dans la modification de son épouvantard qui est devenu la vampire l’ayant mordue, et qui quelquefois selon les variantes et les envies du sacripan qu’est l’épouvantard, prend la tête des rares personnes aux quelles elle fait confiance, ou bien prend sa tête à elle, le pire bien entendu, aussi belle soit elle, se retrouver figée dans sa beauté de jeune adulte pour l ‘eternité n’est pas quelque chose qu’elle envisage. Le vampirisme est un carcan, une prison dans la quelle elle a peur de tomber.  Son ridikulus quand elle trouve en elle la force de le provoquer, transforme le vampire qui lui fait face en faisant pousser ses dents jusqu’à ce qu’il ressemble à un morse, incapable d’avancer sous le poids de ses canines.

 
 
   Nous avons bientôt finit! Tu vas pouvoir te régaler en gouttant le pudding des elfes de Poudlard! Maintenant, dis moi...  Je sais que le Patronus est un sortilège particulièrement coriace qui demande de l'entrainement, mais je suis certain que tu as une petite idée de la forme qu'il prend ?
   Les moments de pur bonheur ne sont probablement pas légion chez Akhen, comme chez quiconque en ces periodes troublées, mais la nonchalence, et les capacités de la jeune joueuse de quidditch lui permettent de trouver dans certaines victoires ou au terme d’ébats, la force de causer des patronus corporels. Celui-ci pourrait être une fougueuse lionne, à la machoire forte. Femelle territoriale, et protectrice, d’un animal aimant posseder de nombreux compagnons. Félin impulsif aux pattes fortes, qui lorsque les personnes aux quelles elle tient sont attaquées, n’hésite pas à croquer, déchiqueter. Effigie d’une deesse Egyptienne, dont la statue se trouve dans le jardin des Selwyn, et sur la quelle Akhen – Enfant, a souvent lu et entendu des légendes. Déesse de la fureur guerrière, à la quelle sans soucis elle se substituerait si l’un de ses amis était en danger.   Ou peut être celui-ci pourrait il être un faucon pélerin, vibrant oiseau réputé pour être l’oiseau le plus rapide quand il fait des pics de vitesse. C’est également un prédateur tant pour ses camarades oiseaux, que pour d’autres animaux.  En dernier lieu, il pourrait prendre la forme d’une panthère nébuleuse, félin discret et territorial, elle est considerée comme l’un des plus beaux animaux du monde, à cause de son pelage évoquant les nuages..
 

 
 
A la découverte de vos convictions

 
Let me go and i will run, i will not be silence.

 

 
➜ La guerre est là depuis janvier 1979, soit depuis trois maintenant. Mais qu'en pensez-vous ? Vous a-t-elle tout pris ? Pensez-vous qu'elle se terminera un jour ? Ou peut-être vous plait-elle ?
    Akhen sortait de Poudlard quand la guerre est venue, Poudlard où nombre de ses camarades étaient des serpentards ou des sangs purs d’autres maisons, dont la plupart ont rejoint le seigneur des ténèbres maintenant. Cependant si ce n’est pour certains camarades perdus, ou pour son père qui ne prend plus vraiment le temps de rentrer en Angleterre et lui envoie quelques fois des invitations à le rejoindre dans d’autres pays où il se trouve, la guerre ne touche pas réellement Akhen. Sang pur, elle se mêle de ses affaires et ne fait ni politique, ni activisme justicier. Alors non, au fond la guerre lui a prit certains de ses amis qu’elle ne voit plus, qui sont peut être morts ou cachés sous des masques, mais elle n’a jamais eu beaucoup d’amis “ qui comptaient” Akhen, la plupart n’étaient que des connaissances ou des moyens d’obtenir ce qu’elle voulait.  Bien sûr, elle aimerait que la guerre se termine, que la vie reprenne son cours, mais au fond, tant qu’on ne la fait pas chier elle, pourquoi se plaindrait elle ?
 
   ➜ Les tentatives de renverser le régime par l'Ordre du Phœnix ont échouée. Depuis les membres sont poursuivit par les Mangemorts et le Ministère de la Magie. Comment vous positionnez-vous par rapport à l'Ordre ? Que pensez-vous du retour du Lord ? De sa manière de faire ?
   Elle choisit de ne pas se meler des affaires de l’Ordre ou des Mangemorts, ou même du Ministère, et si un jour elle a révé qu’elle deviendrait ministre de la magie, c’est quelque chose qu’elle a oublié pour le moment. Oh, elle avait des talents à la sortie de Poudlard, mais être selectionnée dans une équipe régionale de quidditch était clairement plus agréable que se prendre la tête avec des vieilles potions, ou des vieilles personnes. D’autant plus qu’un peu plus de célébrité est on ne peut plus agréable quand on est quelqu’un comme elle. Pour le reste, tant qu’elle peut vivre sa vie, elle essaye de ne pas se meler du reste. Bien sur, nombre de ses camarades sont devenus mangemorts, d’autres sont morts, bien sur, on pourrait attendre qu’une Selwyn veuille respecter son nom, et rejoindre les hommes masqués, mais pour l’heure elle est une sang pur libre, qui s’amuse de la vie et la vie au jour le jour. Et si au fond d’elle elle n’apprécie pas les manières de faire du Lord, qu’est ce qu’elle peut bien y faire toute seule ? Elle a passé l’age d’être revoltée peut être. Ou peut être qu’elle pourrait être un peu trop malléable.

 
   ➜ Que pensez-vous de la Vieille Magie ? Légende ou réalité ? rédigez ici la réponse de votre personnage en quelques lignes. S'y intéresse-t-il ? Y croit-il, déjà, ou considère-t-il qu'il ne s'agit là que d'un conte pour enfants, d'une magie inexistante ?
   Akhen a du sang de vélane en elle, si il y’a quelque chose en quoi elle peut croire c’est bien qu’il y’a différents types de magie. Oui. Alors pourquoi une ancienne magie ne pourrait elle pas proteger des innocents qui s’aiment ou d’autres stupidités du style. Ouais, ça doit exister, comme les reliques de la mort, comme tous ces contes pour enfant qui trouvent leur base dans de veritables histoires, dans de veritables faits. Aprés, elle s’en fiche un peu. Que ça existe ou pas, ça changera pas sa vie. Sa vie est déja bien assez emmerdée par son sang magique.
 
 
   
 

 
 
My life before the fall...

 
MA VIE AVANT QUE TOUT BASCULE...

 

 
ENée à Liverpool il y’a 21 ans, Akhen Kennedy Selwyn vient au monde sous les yeux emplis de larmes de son père. Richard Selwyn, ambassadeur pour le ministère de la magie, membre de la famille Selwyn au sang pur, vient de perdre sa femme bien aimée, alors qu’elle offrait à la vie une boule d’énergie aux yeux sombres. Il l’appellera Akhen, comme sa femme l’avait tant désiré, puis il  s’occupera d’elle sans s’en occuper vraiment. Jamais elle n’entendra parler de sa mère, son père évite le sujet et elle ne posera pas spécialement de questions parce qu’elle comprend assez vite  que ça ne servira à rien.  Alors elle grandit oui, dans un milieu de sorciers aisés au sang pur, et elle évolue comme il faut.  A 4 ans comme tout le monde s’y attendait on découvre qu’elle est une sorcière, la pureté du sang est maintenue, du moins aux yeux de tous. Ça n’a pas d’importance, il n’y a pas de guerre. Ils sont loin de se douter qu’il y’en aura une un jour.

Les années passent, la première fois qu’elle met les pieds dans Poudlard, elle était toute mouillée. Pas de larmes de joie ou de peur, elle a plongé dans le lac pour aider une fille qui était tombée à l’eau. Et puis elle a reprit sa place dans les rangs comme si de rien n’était, avec sa robe de sorcier inondée, et cette flaque d’eau sous ses pieds. On l’a séché d’un sort, elle est allée sous le choixpeau et si certaines personnes l'espéraient à Serpentard, c’est à Serdaigle qu’elle a attéri. Ça lui a pas vraiment déplu, le bronze allait bien avec ses yeux, le bleu avec son teint.  Elle avait un sourire aux lèvres quand elle s’est assise a table au milieu des autres élèves, et elle en a séduit la plupart sans même le remarquer.

Les évènements qui se passaient à Poudlard ne l’intéressent pas vraiment, et elle continue de vivre sa vie comme elle peut. En seconde année elle rejoint l’équipe de quidditch au poste d’attrapeur, et convainc tout le monde qu’elle sera un très bon choix. Pour Serdaigle, pour l’équipe, pour ses camarades, elle est une espèce de rayon de soleil, bien que parfois elle soit un peu cassante, et personne ne regrette jamais de l’avoir dans sa maison.    Les années passent, elle se fait un nom a serdaigle, elle se fait un nom en tant qu’attrapeur, et elle s’illustre assez en potions. Elle se  fait des amis aussi, ses années d’études se passent bien, et si des temps sombres arrivent, elle n’y prete pas vraiment attention. Elle vit sa vie.

Le premier drame de sa vie, ou du moins le premier dont elle se rappelle arrive quand elle a 13 ans, et découvre qu’elle est une vélane. Le second arrive pendant les vacances avant sa dernière année à Poudlard. Il y’a une mesaventure. Elle sort quand il ne faut pas, où il ne faut pas, c’est un vampire qui la séduit, ou qu’elle séduit peut être. Elle ne sait pas vraiment, mais à jouer avec le feu, elle finit par se brûler, et se fait laisser pour morte dans un coin de ruelle, sauvée par un sorcier ou une créature qu’elle n’a pas vraiment vu. Combien de jour passent à Sainte Mangouste ? Elle en sait rien. Elle finit par en sortir quand même et l’année continue de se passer. Mais elle se sent différente elle, elle se sent… plus en osmose avec la vie ? Alors elle va de plus en plus loin, elle vit au jour le jour, elle joue de plus en plus les filles vaines et materielles, alors qu’elle n’est pas vraiment ça au fond. Mais plus personne ou presque ne connait la vrai Akhen.

Il y’a des matchs de quidditch, elle décide d’en faire sa vie, des sélectionneurs la remarquent, et finalement, elle a cette popularité, cette attention, la clameur de la foule et une reconnaissance que sa famille ne lui a jamais donné. Alors autour d’elle le monde peut bien s’effondrer, elle n’est pas prête à faire un choix dans la guerre, elle n’est pas prête à s’y impliquer non plus. Elle vit au jour le jour, et signe des autographes quand on les lui demande. Puis sinon, elle s’efforce de continuer sans prendre de camps, parce qu’elle s’en fiche de tout ça ? Et peut être qu’un jour quelqu’un la convaincre. Peut être.
 

 

 
► Son père est issu d’une des familles au sang pur de grande Bretagne, et le frère de celui ci est un
mangemort au service du seigneur des ténèbres, ils n’ont plus de liens. Richard Selwyn s’est un peu separé de sa famille quand il est tombé amoureux d’une vélane Egyptienne morte en couche, dont il ne s’est jamais remis. Issue d’une famille au sang pur depuis l’ancienne Egypte, la mère d’Akhen, Ismène est toujours passée pour une sang pur comme une autre, à la beauté absolue.  Les voyages de son père loin de l’Angleterre n’ont néanmoins jamais empeché Akhen de fréquenter la haute société au sang pur Britannique et d’y avoir de bonnes relations .

► Akhen excelle en potions, et a jadis revé de travailler au ministère pour la cohésion magique internationale dans le but d’un jour devenir ministre de la magie, mais la présence d’un sélectionneur de quidditch pour les Faucons de Falmouth pendant un des matchs de sa 7eme année, et l’arrivée de la guerre lui ont fait revoir ses plans. Maintenant elle est attrapeur vedette de son équipe, et a rejoint l’équipe nationale depuis l’an passé.

► Elle aime les animaux, mais à part Lithium son rat bleu Russe elle n’en possède pas elle même.

► Sa couleur préférée est le gris argenté. Son métal précieux préféré est l’argent, elle trouve l’or trop criard. Sa pierre précieuse préférée le saphir.

► Depuis qu’elle a été attaquée par une vampire, elle a tendance à vivre uniquement au jour le jour. De même elle en a développé une crainte des morsures au niveau de la nuque, y compris quand celles ci sont banales, lors d’ébats innocents, ou autre.

► Elle porte souvent, presque tout le temps, autour du cou un collier avec le disque solaire égyptien, il lui vient de sa mère, c’est la seule chose qui lui rappelle qu’un jour elle en a eu une.

► Son elfe de maison - celui de sa famille, qui est un peu devenu le sien par extension -  se nomme Fluffy, ou du moins elle l’a surnommé comme ça quand elle était enfant, après lui avoir fait ingérer sans faire exprès une potion qui a fait pousser des poils partout sur lui. Il ne s’en offusque pas, maîtresse Selwyn a toujours été gentille avec lui.

► Elle n’aime pas avoir du sang de vélane, mais ça ne l'empêche pas de s’en servir.

 
 
IRL

 
QUI SE CACHE DERRIÈRE L'ÉCRAN ?

 

 
Pseudo : Akhen
   Age : La trentaine
   Comment avez vous découvert le forum ? On cherchait un forum HP avec Anya où jouer (pour elle) et rejouer (pour moi) un personnage, en version un peu différente. Aprés maintes recherches on a vu la pub sur facebook et voila o/
   Votre avis sur le forum ? J'aime tout particulierement le codage du forum en lui même, et le Header interactif m'éclate, de même j'apprécie le contexte sombre Wink Puis vous avez l'air cool Razz
   Votre présence sur le forum ? techniquement une fois par jour, aprés au niveau des posts je ne sais pas trop, ça dépendra un peu de tout l'IRL o/
   J'espère que la fiche ira o/ C'est un perso que je traine depuis quelques années et qui a subit pas mal de modifs donc voila x)
 



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 430
Points : 872
Date d'inscription : 23/11/2009

Identité du sorcier
Achats :
avatar
Luka Vargenson


MessageSujet: Re: akhen — driven by passions   Dim 7 Oct - 21:03

Bonjouur o/*

Nom & Prénom : Akhen Selwynn

Âge et Année d'étude (ou emploi) : 21 ans, attrapeuse dans l'équipe des Faucons de Falmouth.

Quel don souhaitez-vous ? Demi-vélane.

Pourquoi souhaitez-vous ce don pour votre personnage ?  C'est un don qui me semble interessant vis à vis d'Akhen, qui est un personnage qui joue - et a joué à l'époque où elle était a Poudlard - un peu (beaucoup) de sa popularité,  et de sa « beauté » qui cependant du coup, s'avère ne pas être « naturelle ». C'est quelque chose qu'elle va vouloir cacher, et qui la fait assez culpabiliser, vis à vis des gens qui succombent un peu à sa beauté, et qu'elle essaye de manipuler en conséquence. Ou du moins, qui la fait culpabiliser quand elle prend le temps d'y penser. Et puis être plutot jolie avec un charme magique, c'est parfois pratique pour se sortir de quelques situations!

Sinon je précise qu'Akhen est un perso qui a une trés haute estime d'elle même, trés orgueuilleuse, trés imbue de sa petite (et fabuleuse) personne. Du coup la mise en condition qui suit, n'est pas à prendre au premier degré mais plutot de son point de vue à elle.

Mise en condition T’as toujours été plutôt jolie Akhen, les réactions de tes petits camarades, et même parfois des adultes qui vous entourent, n’ont jamais laissé trop de place au doute à ce sujet. T’as toujours été plutôt jolie, oui, et t’as toujours eu tendance à t’en servir. Ça allait bien avec ton caractère de tête brulée, avec ta propension à te jeter dans la mélée, et à faire un doux sourire pour essayer de te sortir de ce qui allait pas. Mais voila, t’as toujours cru que c’était juste naturel, que c’était comme ça, t’étais belle à en crever, ça a bâti ta personnalité un peu. A part que c’était un mensonge, c’est toujours un mensonge la vie, c’est quelque chose que t’as appris aussi. T’avais 13 ans quand tu l’as appris, c’était l’été, la periode où les hormones travaillent peut être un peu trop, et où la population sorcière n’est pas épargnée par les changements que subissent les corps. T’avais 13 ans ouais, quand  le regard de tes amis a commencéà  changer, t’etais plus vraiment une étoile, t’étais un morceau de viande qu’ils voulaient poser sur leur table, t’étais de la pate à modeler dans la quelle ils voulaient glisser leurs doigts, et faire bouger selon leurs désirs. Alors tu t’es pas laissée faire. Tu t’es battue, un peu trop, du mal a été fait, t’en sais rien, tu sais juste que quelques jours plus tard, alors que tu restais prostrée dans ta chambre, sous le regard bienveillant de ces personnes qui te gardaient, t’as recu la visite de ton père, qui a parlé dans les braises de ta cheminée. C’était simple. Il s’agissait de quelques mots, l’histoire d’un mensonge gardé depuis tant d’années, l’histoire d’une mère vélane. Il s’agissait de quelques mots qui ont un peu fait un trou dans ta confiance en toi. Tout ce que tu pensais était faux. Pas vraiment jolie, juste sous un faux charme ? Pas vraiment débrouillarde ? Juste une saleté de fille qui profitait d’un don, sans même le savoir ? T’étais trop jeune pour la nouvelle peut être. T’en sais rien. T’es juste un imposteur. Un imposteur. Un putain d’imposteur. Alors c’est peut être la première et la seule fois que t’as montré un signe de faiblesse, que t’en as parlé à quelqu’un. T’avais besoin de ça. D’exorciser un peu. Puis au fond c’est passé, au fond t’as décidé d’en faire une arme. On s’en fiche que tu sois une demi-vélane non ? Que t’ais du sang qui te rend plus belle que la moyenne, qui te rend attirante, au contraire, tant que les gens le savent pas, tu t’en sers pour ton bien ? Un beau physique, ça permet parfois de se sortir de sales situations. Quand ça en cause pas.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 430
Points : 872
Date d'inscription : 23/11/2009

Identité du sorcier
Achats :
avatar
Luka Vargenson


MessageSujet: Re: akhen — driven by passions   Mar 30 Oct - 11:22




SELWYN
driven by passions
When we're together, you'll love me forever you're my possession, I'm your obsession. Don't tell me never, you'll love me forever akn c.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 430
Points : 872
Date d'inscription : 23/11/2009

Identité du sorcier
Achats :
avatar
Luka Vargenson


MessageSujet: Re: akhen — driven by passions   Mar 30 Oct - 13:24


ATTAQUE AU CHAUDRON BAVEUR
ft. tout le monde.

« Mais pousse toi toi, tu t’es pris pour un lampadaire ou quoi, à rester en plein milieu avec tes gros pieds et tes bijoux trop voyants ? »   et c’était ainsi qu’Akhen Selwyn venait de rentrer au chaudron baveur. Le visage presque radieux, et insouciant, de ces personnes qui essayent de ne pas faire attention au monde qui les entoure, et une cape de sorcier finalement ouvragée sur ses épaules, elle adressait à la plèbe autour d’elle un vague regard. Pas qu’elle les méprise, ils n’avaient juste rien d’intéressant pour elle ce soir. Elle s’arrêtait au chaudron baveur, pour le plaisir d’une boisson fraiche malgré la température extérieure, avant de rentrer chez elle après quelques achats sur le morne chemin de traverse. C’était ainsi, elle poussa deux sorcières aux joues trop roses qui prenaient trop de place à elles seules, et elle s’appuya au bar pour commander un de ces thés glacés qu’elle préférait aux boisons alcoolisées. Puis elle écouta distraitement les conversations autour d’elle, les craintes, les personnes apeurées, et les débats d’opinion. Ça ne l’intéressait pas. Ça aurait du peut être, mais ça ne touchait pas vraiment des personnes qu’elle connaissait pour le moment, et elle était assez égoïste pour préférer vivre sa vie, plutôt que de s’inquiète de celle des autres.

Malheureusement qu’on le désire ou non, la quiétude d’un moment venait toujours à être dérangée, surtout en temps de guerre, et elle ne tarda pas à reconnaitre le son pas si doux du transplanage, tandis que des voix, et des hurlements se faisaient entendre. Des sorts, il y’avait des sorts, et dans le chaos ambiant, elle ne pouvait plus rester inactive ni immobile.  Un sort plus puissant qu’un autre, qui ne lui était pas destiné, la fit faire d’ailleurs un vol plané à quelques mètres de la, la forçant a lâcher le verre qu’elle n’avait pas fini. Et c’est en grognant qu’elle se releva.   « C’est quand même fou de ne pas pouvoir boire un thé glacé tranquillement.» Et au fond, elle ne changerait peut être jamais. Mais tandis qu’elle époussetait sa robe de sorcier, elle entendit une voix, qui lui glaça le sang et le réchauffa à la fois. C’était la curiosité, l’intérêt, pour elle qui ne s’intéressait que rarement aux gens. Et cet accent Russe lui fit tourner les yeux vers une silhouette masquée, vêtue d’une cape luxueuse, et dont la voix lui rappelait des souvenirs d’enfance, éveillant un manque étrange, et la marque d’un défi avorté.  Fronçant les sourcils, elle secoua la tête. Et si pour une fois elle n’avait rien à dire, ce n’était peut être pas par hasard que ses pas la menaient vers le cœur de l’action, la fille à l’accent Russe, et Feng Chang, une ancienne joueuse de l’équipe nationale, qu’elle n’avait malheureusement pas eu la chance de côtoyer, celle-ci ayant quitté avant son arrivée. Devait elle faire quelque chose ? Peut être. Le faisait elle ? Non. Pas pour le moment.  Quel bien est-ce que ça lui aurait fait de  se mèler d’une histoire qui ne la regardait pas ? Et même si oui, il y’avait un homme en train de se vider de son sang sur le sol, elle n’y pouvait rien non ? Elle n’allait pas prendre de risques pour des gens qu’elle connaissait à peine.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: akhen — driven by passions   

Revenir en haut Aller en bas
 
akhen — driven by passions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi la proposition du sénateur Anacasis soulève-t-elle tant de passions?
» Nymphadora Tonks [En Cour]
» Mélodies du soir, alchimie des passions [Ethan]
» Dans un moment (presque) tranquille ... (PV Calypso)
» (enoch) we all get driven by some mad desire at one point or another

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: CATEGORIE TEST :: Gros titre de forum pour verifier-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet