Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Anya // Crucio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 430
Points : 872
Date d'inscription : 23/11/2009

Identité du sorcier
Achats :
avatar
Luka Vargenson


MessageSujet: Anya // Crucio    Mar 30 Oct - 11:17


   
Anya Black

   
VOILA QUI JE SUIS DANS CE NOUVEAU MONDE

   

   
Laissez moi me présenter, je suis né(e) sous le nom de Anya Black, mais généralement, on me surnomme 'Nia, je suis né(e) le 21 décembre 1961, j'ai donc 20 ans. Je suis originaire de Moscou et je suis donc russe du côté maternel, et anglaise du côté paternel, logique. Côté amour, je suis une bisexuelle qui ne s'assume pas et se refoule et célibataire pour le moment, malgré que ce soit une question de temps avant que mes parents me fassent fiancée à un autre héritier d'une famille pure, pourquoi ? Je t'intéresse ?
   Mon sang est toujours pur, comme le dit si bien ma famille, et l'on connait ma famille pour son haut statut dans le monde magique. Ma baguette magique est faite d'if, avec un ventricule de cœur de dragon et mesure 20 centimètres, nous avons un lien indéfinissable!
   En dehors de cela, je suis une partisane du seigneur des ténèbres, et je dois avouer que je suis dans le camps des Mangemorts.[/color]
   
    Feat. Emily Rudd (C) AKN

 
   
Les apparences sont trompeuses

   
Take me home to my heart.

   

   
   Hum hum... Encore une petite tête blonde sous les pans de mes tissus! Parles moi un peu de toi et de ton caractère. Es-tu courageux comme un Gryffondor? Ambitieux comme un Serpentard? Erudit comme un Serdaigle où sociable comme un Poussoufle?
   Parler de soi n'a toujours pas été chose aisée. Ce que je peux dire dans un premier temps, c'est que je me montre souvent orgueilleuse, pas que je sois d'une nature totalement assurée, au contraire des fois la peur de l'échec a tendance à me tenir au ventre. Mais c'est un comportement que j'ai appris naturellement à avoir, et pour cause, je ne suis pas née Black pour rien, mon père a su me montrer l'exemple, et quelque part je sais que c'est une manière de se protéger. Mais ceci ne fait pas de moi quelqu'un de courageux, au contraire, j'ai tendance à fuir les situations dont je ne sais pas gérer, par angoisse de ce que je ne pourrais pas réussir, que ce soit sur le plan matériel, mais aussi psychologique. C'est ce qui fait de moi quelqu'un de très perfectionniste d'ailleurs, autant dans mon travail que dans mon comportement, mon apparence de tous les jours. Je me donne pour obligation d'être sans arrêt le plus correcte possible dans ma façon de me vêtir, ou de me comporter avec les autres familles pures. Je suis un peu superficielle, je l'admets, mais je préfère l'être pour pas qu'on sache déceler mes points faibles, et c'est quelque chose qui m'a sauvé la mise à plusieurs reprises.

Égoïste, c'est l'un des premiers traits que l'on peut remarquer chez moi. Je pense avant tout à moi ainsi qu'à ma famille, et je suis prête à écraser quiconque se mettrait en travers de mes objectifs. Parce que oui, j'ai un côté sans pitié, la douleur des autres ne me fait ni chaud ni froid, encore moins celle des moldus et des nés moldus. J'ai d'ailleurs développé une haine sans nom contre ces derniers. Pour moi ils ne méritent pas de vivre, ils ne sont bon qu'à être exploités dans l'intérêt de nous autres, êtres purs, êtres supérieurs, dignes héritiers du monde magique. La magie noire m'a toujours attirée d'ailleurs, probablement parce que j'ai une certaine obsession avec ce qui est dangereux, avec ce qui est puissant. Ma scolarité à Durmstrang m'a donc permis de m'initier dès mon adolescence à cette forme de magie particulièrement appréciée dans ma famille, apprentissage complété par les cours que me donnaient mes parents.

Sinon je peux me décrire comme quelqu'un d'assez rebelle envers des situations qui ne me conviennent pas. Bien qu'il ne m'arrivera jamais de contester l'ordre du Lord ou de mon père, j'aime faire les choses à ma manière, en sachant que le résultat est souvent le même. Tuer ne me dérange pas, mais ce n'est pas pour autant que j'en tire une satisfaction malsaine. Les parasites doivent être exterminés, fin de l'histoire, quel intérêt de les faire souffrir plus que nécessaire, bien que des fois je sois d'humeur joueuse. Oh par contre, qu'ils ne s'avisent pas de m'énerver ou de me porter préjudice, car mon côté impulsif pourrait éveiller en moins des pulsions sadiques que je n'ai pas en temps normal.

Je sais aussi avoir les mots qui blessent. Ma capacité à observer les autres et mon intelligence me permettent souvent de déceler les points faibles des gens, dans leur façon d'être, dans leur façon de s'exprimer, ainsi que dans leur regard. Il n'est pas bon d'être dans ma ligne de mire, ce qui est quelque chose de facile à devenir vu la fierté qui m'habite, et la rancune que je n'arrive pas à faire taire. C'est plus fort que moi, quand on me fait du mal, j'exige une vengeance, et souvent d'une façon déloyale. Dernier point, j'ai développé une attirance pour la traque d'autrui, ce qui est à l'origine de mon choix de carrière d'Auror, bien que je sois toujours en formation. Déceler où se cache les traitres, voir la peur sur leur visage quand on les débusque, a quelque chose de satisfaisant quelque part.


 
   En fait, je viens de me rendre compte que je m'en fiche complètement. Parlons d'un truc bien plus passionnant! Mais non... je ne vais pas te parler de tes amours, mais de ton Amortentia! Moi, c'est celle du parchemin neuf déroulé chaque année, de la poussière de mon étagère dans le bureau du directeur, et du parfum de McGonagall! Quoi? Tu te moques? Tu crois vraiment que le tien est meilleur que le mien?
   Mon Amortentia regroupe des odeurs qui s'assemblent de façon inattendue, un peu comme le sont mes différents traits de caractère. Dans un premier temps, c'est l'odeur d'un lys blanc comme neige qui me vient, sublime fleur faisant probablement un clin d’œil à ce sang royal qui coule dans les veines de chaque représentant de famille pure. C'est aussi la douce odeur qui me rappelle mes vêtements propres, lavés par les soins de ma mère. Dans un second temps, c'est l'odeur de la terre humide et retournée qui fait surface, rappelant peut-être cette lutte intérieure, cette guerre contre moi-même que j'essaye pourtant à tout prix de taire. Puis dans un dernier temps, l'apaisante odeur d'un feu de cheminée comme j'aimais les observer en étant gamine, quand je rentrais d'une dure et glaciale journée en Russie. C'est peut-être aussi l'image de cette âme brûlante, remplie de colère et de détermination qui vit en moi, ne sachant comment l'apaiser.  
 
 
   Vraiment? C'est donc ça ton Amortentia? Il n'y avait vraiment pas de quoi se moquer! Maintenant, dis moi, quel est ton épouvantard, petit sorcier ? N'essaie même pas de me faire croire que tu n'as peur de rien où me mentir! Je suis sur ta tête et saurait la vérité!
   Mon épouvantard est quelque chose que j'essaye à tout prix de dissimuler, et pour cause, il me représente moi-même. Vous allez me prendre pour une misérable, à vous dire qu'une Black n'est pas digne de sa famille si elle reste effrayée par elle-même. C'est faux, je sais que je suis devenue cette fille que mes parents attendaient de moi. Mais en réalité, il y a peut-être une part de vérité, peut-être une part de mon être que j'essaye de refouler, de cacher, car je ne l'accepte pas. Cette attirance envers la gente féminine qui me répugne et m'effraie à la fois. Ce n'est pas quelque chose d'acceptable chez les familles nobles, pures, des sorciers. Alors je ne l'accepterai jamais, c'est comme ça.
 
 
   Nous avons bientôt finit! Tu vas pouvoir te régaler en gouttant le pudding des elfes de Poudlard! Maintenant, dis moi...  Je sais que le Patronus est un sortilège particulièrement coriace qui demande de l'entrainement, mais je suis certain que tu as une petite idée de la forme qu'il prend ?
   Je n'ai pas mis longtemps à trouver le moment heureux sur lequel me concentrer quand j'ai réussi mon premier patronus. Les souvenirs de ma mère me chantant des chansons russes quand j'étais gamine, pour m'aider à m'endormir, ont toujours eu un effet hypnotisant et apaisant sur mon esprit. Ma première réussite du sort a été durant mes 15 ans, alors que j'étais encore à Durmstrang, et je me souviens qu'il avait pris la forme d'une vipère. C'est un animal qui me convient bien, après tout j'ai plusieurs points communs avec le reptile, comme le fait que quand je mords, au sens figuré du terme, j'ai généralement les moyens de blesser la personne en face de moi, que ce soit sur le plan psychologique comme physique. Langue de vipère, cette expression me correspond assez.
   

 
   
A la découverte de vos convictions

   
Let me go and i will run, i will not be silence.

   

   
   ➜ La guerre est là depuis janvier 1979, soit depuis trois maintenant. Mais qu'en pensez-vous ? Vous a-t-elle tout pris ? Pensez-vous qu'elle se terminera un jour ? Ou peut-être vous plait-elle ?
   La guerre est quelque chose de nécessaire afin que l'équilibre du monde magique soit remis en place. Les nés moldus ont pris trop d'importance, il est grand temps de les remettre dans les rails. Sans parler de ces gens qui pensent que tout est bon, tout est lumineux, c'est faux, la paix est une idée utopique qui ne verra jamais le jour. Les conflits ont toujours été présents dans l'histoire, pour rappeler aux faibles qu'ils n'ont pas leur mot à dire, qu'ils sont en territoire conquis. Alors oui, la guerre est nécessaire, et j'en suis une actrice principale puisque j'ai rejoint la cause des Mangemorts, ainsi que celle des apprentis Aurors. Je suis prête à tout pour les idéaux du Lord, ainsi que pour faire mordre la poussière aux membres de ce stupide Ordre du Phoenix sur le point de s'éteindre.  
 
   ➜ Les tentatives de renverser le régime par l'Ordre du Phœnix ont échouée. Depuis les membres sont poursuivit par les Mangemorts et le Ministère de la Magie. Comment vous positionnez-vous par rapport à l'Ordre ? Que pensez-vous du retour du Lord ? De sa manière de faire ?
   Misérables. Ils sont à la hauteur de leur sang, ou de leur traitrise à ce dernier. Je me ferais une joie d'en traquer un maximum pour les exterminer, pour leur faire payer cet affront qu'ils osent faire à l'encontre des dirigeants du monde magique. Je suis une Mangemorte qui ne peut qu'approuver le retour du Lord. Je suis une Black fidèle à la réputation de sa famille. Je suis une tueuse quand on ose s'opposer à sa montée en puissance. J'ai une réputation à me forger, c'est une tâche qui ne s'arrêtera jamais, ou du moins jusqu'à ce que je devienne la plus fidèle partisane du seigneur des ténèbres, reconnue de tous.
 
   ➜ Que pensez-vous de la Vieille Magie ? Légende ou réalité ? rédigez ici la réponse de votre personnage en quelques lignes. S'y intéresse-t-il ? Y croit-il, déjà, ou considère-t-il qu'il ne s'agit là que d'un conte pour enfants, d'une magie inexistante ?
   Des légendes, c'est tout ce qu'on a sur cette soi-disant vieille magie. Personne n'a eu la preuve de son existence jusqu'ici, alors pourquoi s'en inquiéter ? Si une magie capable de rivaliser avec la magie noire existait vraiment, cela ferait un moment qu'on serait au courant. Alors non, je n'y crois pas, même si certains contes et légendes ont bercé mon enfance, ce ne sont que des récits imaginaires bons qu'à impressionner les plus naïfs.
   
   

 
   
My life before the fall...

   
MA VIE AVANT QUE TOUT BASCULE...

   

   
Un hiver comme un autre en Russie. Une tempête fait rage à l'extérieur du manoir d'une famille de sang pur connue localement. Le vent frappe avec violence contre les fenêtres de la demeure, mais ils ne parviennent pas à camoufler les premiers cris d'un bébé, alors que les parents du nouveau né lui jettent des regards adorateurs, voyant déjà un grand avenir pour ce petit être. Anya, ils l'appelleront Anya, fille des glaces au teint pâle qui fera ressortir ses magnifiques prunelles azurs. Elle représentera l'union d'un Black, sorcier anglais travaillant au département de la coopération magique internationale, avec sa promise rencontrée lors d'un voyage, magnifique femme blonde convoitée par de nombreux hommes.


_____


Sa première année de vie passée, c'est en Angleterre qu'Anya et ses parents iront vivre pour le reste de son enfance. Elle apprendra les us et coutumes typiques de sa famille, comprendra très tôt le statut supérieur que son sang lui fait acquérir, et participera à toutes les grandes réunions de familles aristocrates anglaises sorcières. Déjà à cet âge, elle deviendra la fierté de ses parents, sachant comment se comporter dans la haute société en gardant sans cesse un regard droit et fier. Tu es née Black ma fille, comporte toi comme tel.
Mais pourtant un évènement manque de la faire considérer comme paria. Elle n'a que 8 ans quand elle fait la rencontre de cette jeune fille dans la même tranche d'âge qu'elle. L'innocence typique de son âge ne lui fait pas prendre conscience de ce qui est en train d’œuvrer en elle. Elle tombe amoureuse, elle ne se rend pas compte encore de quoi il s'agit. mais alors qu'elle se décide d'en parler à son père alors qu'ils se promenaient dans l'allée des embrumes, elle voit la réaction de son géniteur face à un couple de deux hommes. L'un des deux en sortira borgne, et l'autre gardera des séquelles psychologiques inguérissables suite à cette entrevue. Alors elle comprendra Anya, que cette partie d'elle qui a commencé à s'éveiller n'est pas naturelle, n'est pas acceptable. C'est à compter de ce jour qu'elle refoulera son attirance pour les filles, et coupera tout contact avec celle qui avait fait battre son cœur.


_____


Son onzième anniversaire arrive, et c'est à Durmstrang, dans les pays nordiques, qu'Anya retournera pour y faire sa scolarité magique. Elle est inscrite dans cette école réputée depuis sa naissance, et s'y démarquera sans mal. Douée dans toutes les matières, elle développera rapidement une attirance pour la magie noire. Ses parents, fiers de l'intérêt que porte leur fille à ce type de magie, lui donneront des cours de perfectionnement à chaque vacance.
Les années passent, l'uniforme rouge et noir semble parfaitement s'accorder avec sa personne. La Black finira dans l'équipe de Quidditch de son école en tant qu'attrapeuse, la rendant encore plus populaire auprès de ses camarades, mais elle ne développera pas une passion florissante pour ce sport particulier. Elle préfèrera se concentrer sur ses études et finira par décrocher la meilleure mention dans la plupart des matières lors du passage de ses A.S.P.I.C., rendant plus que fière sa famille.


_____


Sa scolarité passée, la famille d'Anya retournera s'installer définitivement en Angleterre. Le Lord a pris le pouvoir, et son père souhaite se trouver au plus proche de son maître pour le soutenir dans ses décisions. Il finira par convaincre Anya, qui de son côté avait débuté sa formation d'Auror, de rejoindre le camp des Mangemorts. Cette dernière ne s'y opposant en aucun point et décelant en cette opportunité, le moyen de devenir toujours plus puissante, toujours plus importante, acceptera de recevoir la marque sur son bras. Elle intègrera le département de recherche et d'interrogation des traitres sans cesser sa formation d'Auror en parallèle, et se jurera de tout faire pour traquer les membres de l'Ordre du Phoenix, puis de les exterminer. Elle sait que des traitres partagent le même sang qu'elle, dont ce cousin qu'elle ne connait pas vraiment, ce Sirius, et se fera un plaisir de lui montrer ce qu'il en est d'être un traitre à son sang. On est digne de la famille Black, ou on meurt.
   

   

   

† Elle parle couramment russe en plus de l'anglais, puisqu'elle a vécu une bonne partie de sa vie dans le pays en question. Elle tient beaucoup à ses origines russes, tout comme elle tient à son nom de famille et à son sang anglais.

† Elle possède un corbeau nommé Zénor qui semble toujours de mauvaise humeur, croassant sur tous les passants quand elle le prend avec elle.

† Elle a choisi la vocation d'Auror, et en est actuellement à sa deuxième année d'apprentissage. D'après son mentor, elle sera un excellent élément, mais tout n'est pas fini encore, le plus dur l'attend.

† Elle n'a pas encore de fiancé car son père tient à choisir minutieusement celui qui lui sera promis. Il tient à sa fille comme la prunelle de ses yeux, et souhaite le meilleur avenir pour elle, mais surtout le plus glorieux.

† Anya possède une jolie voix quand elle se décide à chanter. C'est quelque chose qui arrive rarement, et seules les personnes qui lui sont le plus proches sont au courant.

† Quand elle avait 8 ans, elle est tombée amoureuse d'une fille de son âge alors qu'elle vivait en Angleterre à ce moment là. Elle a toujours hésité à en parler à ses parents, mais quand elle a vu le sort que son père avait infligé à un couple de deux hommes qui avaient été démasqués, elle a vite pris conscience qu'elle ne devrait plus jamais faire ressortir ce côté de ce qu'elle est.

† Elle possède une admiration envers les sorts de feu, et en use souvent pour faire sortir ses proies de leur cachette.

 
   
IRL

   
QUI SE CACHE DERRIÈRE L'ÉCRAN ?

   

   

   Pseudo : Reda
   Age : Je peux le cacher mais je vais quand même le dire, j'ai 22 ans et toutes mes dents huhu
   Comment avez vous découvert le forum ? Akhen ! Et si je ne me trompe pas, c'était via une pub sur Facebook...
   Votre avis sur le forum ? J'aime beaucoup le design, et l'intrigue est vraiment orginale ! Potter mort, ça a un côté jouissif  ::327:: Alors hâte d'y rajouter ma pierre à l'édifice  ::308::
Par contre pour les codages, y'a quelques bugs parfois c'est un peu embêtant, même si je me débrouille pour réparer Sad

   Votre présence sur le forum ? Ça varie en fonction de mon boulot, mais disons 5/7
   Un petit mot? J'ai essayé d'écrire à la première personne pour les questions pour que ça fasse plus rp, et comme c'est la première fois que je le fais, j'espère que c'est pas trop catastrophique...

   




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 430
Points : 872
Date d'inscription : 23/11/2009

Identité du sorcier
Achats :
avatar
Luka Vargenson


MessageSujet: Re: Anya // Crucio    Mar 30 Oct - 11:24



<
BLACK
dawn of darkness
Sometimes I tremble like a little child that faces morning with a broken smile. Sometimes I crumble when the shades unfurl. Sometimes I feel that I could rule the world. © akn
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 430
Points : 872
Date d'inscription : 23/11/2009

Identité du sorcier
Achats :
avatar
Luka Vargenson


MessageSujet: Re: Anya // Crucio    Mar 30 Oct - 13:23

///
ft. tous les groupes
blablabla  « dialogue .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Anya // Crucio    

Revenir en haut Aller en bas
 
Anya // Crucio
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anya Mussel [Edit]
» F.T Anya Bella [Valider]
» Anya Black
» anya solis
» Anya ❥

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: CATEGORIE TEST :: Gros titre de forum pour verifier-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet